WP1 - Mise en place des systèmes de suivi

Partenaire leader: AlmaLaurea

Le WP1 vise à la mise en place d’un système intégré pour le suivi et l’évaluation des pratiques et des processus et des besoins du marché du travail (au niveau local et national). Dans ce but, deux Observatoires Nationaux pour l’Insertion Professionnelle et l’Employabilité seront mis en place respectivement en Tunisie et au Maroc (dans le sillon du système Maroc-Laurea). Une analyse préliminaire et des études ad hoc orientées vers l’évaluation de l’environnement socio-économique et des capacités institutionnelles seront menées pour diriger la mise en place du système. Les observatoires nationaux, fonctionnant comme les pôles d’un réseau en étoile dont les observatoires locaux sont les branches, seront dotés des mêmes (ou de comparables) outils de monitorage (basés sur le système de base de données), et pourvu du même développement de TIC (fonctionnalités web pour la gestion des informations et le renseignement des services). Les outils communs pour fournir des données complètes, fiables, opportunes et constamment mises à jour (pour l’assurance qualité) sont utiles aux observatoires pour fournir un ensemble de services et de fonctionnalités destinées aux diplômés, aux entreprises, aux entrepreneurs et aux décideurs politiques. Les services et les activités des observatoires nationaux ont pour objectif de promouvoir l’insertion professionnelle et l’employabilité, de développer un modèle unifié pour l’amélioration des observatoires locaux des cursus, de développer le lien entre l’offre et la demande de travail en stimulant le réseau d’information et les partenariats. Le WP1 comprend donc des activités visant à rendre le système de monitorage opérationnel et prêt à être exploité, d’une part pour la mise à disposition des services, le contrôle et l’analyse, et d’autre part pour la mise en place du réseau d’observatoires à travers le transfert d’outils (développés au niveau central) au niveau local (des observatoires). Les deux pôles (observatoires nationaux tunisien et marocain) ont donc comme fonction principale de développer des outils de monitorage communs (voir WP2) pour collecter, élaborer les données (en accord avec la méthodologie ad hoc) et diffuser la série d’informations et d’analyses ad hoc aux acteurs du projet et aux décideurs politiques.